fbpx
"Logo Odysem blanc fond transparent"

Comment digitaliser son entreprise, les conseils du leader belge du Digital Advertising

Aujourd’hui, le digital n’est plus une option. C’est une nécessité.

Le covid nous l’a bien démontré… 

Le problème, c’est que ce domaine est en perpétuelle évolution. Une évolution qui est d’ailleurs de plus en plus rapide.

A moins d’être immergé dans ce domaine au quotidien, c’est devenu compliqué de suivre le rythme…

Pour réussir la digitalisation : que faut-il faire, pourquoi et comment ? 

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons interviewé un expert belge de l’environnement digital : Nicolas Debray.

Nicolas Debray
Nicolas Debray, expert du Digital Advertising et de la digitalisation des entreprises.

Cet article a été réalisé sur base d’une interview de Nicolas Debray

Expert en marketing digital, Nicolas Debray est le co-fondateur de l’agence Semetis, leader belge dans le domaine du digital advertising.

En 2015, Semetis fusionne avec le deuxième plus grand groupe média au monde : Omnicom.

Très investi dans le domaine des start-ups, il a aujourd’hui créé une nouvelle agence axée sur la consultance et l’aide aux entreprises à avancer dans leur transformation digitale : Hakacia.

Nous avons eu le plaisir d’interview Nicolas dans le cadre de notre podcast Objectif Résultats. Cet article en est un résumé.

 

L’évolution de l’environnement digital depuis 2009

Le digital s’impose partout dans notre société et devient la norme

Nicolas Debray fut l’un des premiers employés de Google Belgique. Lorsqu’il occupait ce poste, il a pu remarquer un manque de candidats de qualité pour les fonctions liées au digital.

C’est tout le contraire d’aujourd’hui où les étudiants se tournent de plus en plus vers l’entrepreneuriat, ou seraient très excités à l’idée de travailler pour Google.

En plus de ce changement d’état d’esprit au fil des années, le digital a désormais un impact très important et grandissant sur l’économie. Les Américains étant les acteurs principaux avec les Chinois qui les suivent de très près. Ce qui a poussé l’Europe à vouloir reprendre le dessus sur cette puissance digitale.

Pour ce qui est du point de vue digital pur et dur, le consommateur a, lui aussi, un comportement beaucoup plus axé sur le numérique. Ceci a notamment fortement influencé le secteur de la publicité. Car désormais, pour cibler des consommateurs précis en fonction de leurs envies, il est nécessaire de se tourner vers Internet.

Au début des années 2000, le digital ne faisait pas l’unanimité et la majorité pensait que tout cela serait éphémère. Or, aujourd’hui nous approchons de l’ère où le digital est tout de même prépondérant.

digitalisation du consommateur
Le comportement du consommateur se digitalise de plus en plus. Les entreprises n’ont plus d’autre choix que d’évoluer avec !

Le digital a révolutionné le marketing et pousse les entreprises à se réinventer

Du point de vue marketing, les outils sont devenus assez nombreux pour satisfaire tout type de consommateurs. Mais pour garder un niveau de satisfaction élevé, cela nécessite une constante adaptation en fonction des besoins et envies des consommateurs.

Tout cela a créé de nouveaux métiers, notamment les métiers d’influence sur les différents réseaux sociaux (Pinterest, Instagram, Snapchat…).

Dans les années 2010, beaucoup de marques ne voulaient pas être présentes sur les réseaux sociaux à cause notamment des commentaires négatifs. Aujourd’hui pratiquement toutes sont présentes de manière régulière ou ponctuelle sur les réseaux sociaux. Cette évolution est due à un changement de mentalité qui résulte de la propagation du digital. 

Cette présence accrue sur les réseaux sociaux a amené les équipes marketing à devoir maîtriser beaucoup plus de compétences en interne. Tellement, qu’intégrer toutes ces compétences représenterait un coût inimaginable… 

Face à cela, l’enjeu est de réfléchir à l’équilibre entre ce qui peut être géré en interne et ce qui doit être fait par des acteurs externes de manière ponctuelle ou récurrente. 

Après avoir réglé cette question d’organisation interne, vient le moment de choisir la technologie… Car les outils participent à cet équilibre digital recherché dans l’entreprise. Ils permettent de simplifier le travail, accélérer les processus, stocker les données client, amener du trafic, etc.

Choisir les bons outils est donc déterminant dans la réussite de la digitalisation d’une entreprise (mais ils ne se suffisent pas à eux seuls !).

Comment réussir sa stratégie digitale

Embrasser le changement et oser prendre des risques

Aller vers le digital implique d’aller vers quelque chose de nouveau et de commettre des erreurs.

Ce choix requiert un levier psychologique important et ne doit pas être fait par défaut et/ou être délégué. L’idéal pour réussir est que la personne la plus haut placée soit sponsor et acteur de ce changement.

Même si la route jusqu’à ce changement complet est semée d’embûches, il faut garder le cap et ne pas attendre d’indications pré-faites. 

Les erreurs sont inévitables lorsqu’on s’engage dans un domaine qu’on ignore ou qu’on ne connaît que très peu, et ceci fait partie d’une méthodologie très à la mode depuis quelques années : la méthodologie agile. C’est-à-dire, le fait d’avancer pas à pas et d’avoir une certaine flexibilité dans la façon de fonctionner.

Tout au long de ce processus de changement, la communication entre les différents départements est indispensable. Le digital ne concerne pas que le département marketing, il touche à toutes les strates de l’entreprise. Une formation adéquate des collaborateurs est donc essentielle.

Se recentrer sur le client

Ensuite, pour Nicolas Debray, la clé d’une stratégie digitale réussie est d’avoir une certaine obsession autour de son client. Il faut analyser qui il est vraiment et quels sont ses besoins. 

Le fait de se recentrer sur le client permet de se rendre compte que son comportement a changé. 

Rick Moranis vous passe à la loupe pour améliorer sa transformation numérique
Passez vos clients à la loupe pour mieux comprendre leurs comportements et y adapter votre stratégie digitale.

Par exemple, la crise du covid-19 a fortement diminué les activités des commerces physiques. Mais ce n’est pas pour autant que le consommateur consomme moins. Il ne consomme plus la même chose et il consomme d’une manière différente.

Le digital permet justement de faire ce lien, de mieux comprendre ses clients et le changement de leurs comportements.

Le cœur d’une stratégie digitale est avant tout de faciliter au mieux la vie du client et de lui fournir la meilleure expérience client possible. Il s’agit de décider en interne comment livrer le meilleur au client et de choisir ensuite une série d’outils digitaux permettant d’y arriver.

Les outils ne sont pas une fin en soi, ils ne sont que des moyens de donner vie à votre stratégie !

Se faire accompagner par des experts

Face à toutes ces nouvelles compétences et outils à maîtriser, on peut vite être largué.

La meilleure solution est de se faire accompagner par des experts dès le début du processus de digitalisation. Ils sauront vous guider dans l’établissement de votre stratégie digitale, sa mise en oeuvre et le choix des outils les plus pertinents pour vous.

Les différents types d’experts à contacter sont par exemple :

  • Les experts en digitalisation des entreprises comme Nicolas Debray et son agence Hakacia. Leur rôle sera de vous accompagner sur l’aspect stratégique de votre digitalisation tant au niveau du marketing, que de vos processus. Mais également pour le choix des outils et la recherche des meilleurs prestataires pour concrétiser votre stratégie.
  • Les consultants en marketing digital. Leur rôle sera de vous guider sur la définition d’une stratégie marketing sur internet et de vous accompagner dans sa mise en oeuvre.
  • Les agences de marketing digital. Leur rôle sera principalement de gérer à votre place certains pans de votre stratégie de marketing digital comme par exemple vos campagnes publicitaires en ligne ou vos réseaux sociaux.

D’autres acteurs hybrides existent également ! Vous pouvez par exemple trouver des experts proposant un mix entre consultance et agence. Vous êtes alors guidés dans l’élaboration de votre stratégie, accompagnés et formés dans sa mise en oeuvre.

Ensuite, l’expert peut gérer des parties de votre marketing à votre place selon vos besoins ! Ceci vous permet de conserver la majorité de votre stratégie digitale en interne tout en étant accompagné de près par un expert. C’est d’ailleurs ce que nous proposons chez Odysem.

Une autre solution est d’engager du personnel qualifié. Mais faire appel à des personnes externes permet généralement d’amener un point de vue objectif et de sortir le nez du guidon. Ce qui est plus qu’indispensable dans une démarche de digitalisation !

Comment éviter les 3 erreurs récurrentes dans l’implémentation d’une stratégie digitale

La première erreur trop souvent faite est le fait de trop déléguer. Par exemple, faire venir un expert et compter uniquement sur lui pour créer la stratégie sans forcément mettre la main à la pâte soi-même. 

Contrairement à un patron ou une patronne de PME, un expert, quel que soit son domaine d’expertise, n’a pas la même vision à 360° de l’entreprise et n’aura pas en tête toutes les spécificités.

La deuxième erreur est simplement le fait d’avoir les yeux plus gros que le ventre. Vouloir faire trop d’un coup alors que l’on n’a pas d’expérience est très dangereux. Ceci crée une asymétrie d’informations forte avec les prestataires qui peut amener à des déceptions en termes de résultats et des investissements mal placés. La construction doit se faire step by step, comme pourrait le concevoir la méthodologie agile.

La troisième erreur est de penser que la technologie résout tous les problèmes alors qu’elle n’est pas une fin en soi. La technologie n’est pas le saint Graal, mais elle va permettre de l’atteindre. Comme expliqué plus haut, la priorité est de simplifier la vie de sa clientèle. Le choix des outils doit directement découler de cela, pas l’inverse.

Conclusion

Face à l’évolution toujours plus rapide du digital, les entreprises ont tout intérêt à se faire accompagner par des experts.

Ceci leur permettra de ne pas se laisser dépasser et de pouvoir se focaliser sur l’essentiel : satisfaire leur clientèle. Cette démarche centrée client est le cœur même de la réussite de toute stratégie digitale !

Attention cependant, un expert n’est pas une solution magique. De même que les outils digitaux ne sont pas les garants du succès. 

Toute démarche de digitalisation nécessite la participation de l’entreprise dans ce projet en collaboration avec les experts qu’elle engage !

La digitalisation est un changement à réaliser étape-par-étape au sein même de l’entreprise. 

Si aujourd’hui, vous cherchez un partenaire pour vous aider à digitaliser le marketing de votre entreprise, nous sommes là pour vous aider !

Depuis 2019, nous aidons les startups et PMEs à digitaliser leur stratégie d’acquisition client.

Pour découvrir comment nous pouvons vous aider, réservez votre appel stratégique offert.

Au plaisir de pouvoir vous aider !

Jean-Christophe Pâque
Jean-Christophe Pâque
Co-fondateur d'Odysem et consultant en marketing digital orienté résultats. Je suis spécialisé dans l'élaboration de stratégies marketing de croissance, la publicité et la création de contenu. Originaire de Liège (Belgique), je suis passionné de voyages, musique électronique, développement personnel et gastronomie. LinkedIn | Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.